TOURNOI DU 19/05/2012

ET DE 50!!!!!!

Poule 1: MIKAEL= Juventus, OLIVIER=Bayern, RACHID=Milan A.C, KEVIN=Chelsea

Notons le retour de Rachid, après quelques semaines d’absences, remis de l’humiliation que son équipe nationale  a subi  à la coupe d’Afrique, il réussit à se qualifier pour les barrages.

Il termine  juste devant le pauvre Kévin qui n’affiche aucune progression en ce début de tournoi. Il  est logiquement éliminé.

Olivier contrôle les débats et accède directement aux demi-finales.

Mika s’empare de la seconde place du groupe et va disputer  lui aussi un redoutable barrage.

Ce groupe fut vraiment d’un faible niveau Olivier et Mika étaient coté à 1.01, c’est donc logiquement qu’ils  terminent  respectivement  1er et  2ème du groupe.

 

Classement

1)      OLIVIER  16 points

2)      MIKA       11 points

3)      RACHID   7 points

4)      KEVIN      0 point

 

Poule 2: MATS= Marseille, FANDZY=Inter Milan, JIMMY=Manchester.U, GUI=Manchester.C

Groupe très équilibré sur le papier.

Mats qui doit avoir oublié ses derniers résultats  limites, se permet de prendre Marseille. Effet immédiat : il se retrouve qualifié directement…….pour la consolante, le président de son groupe de supporters  réagit très durement :

« Cela fait 6 mois qu’il n’a pas gagné un tournoi et il se permet de prendre l’O.M, il n’a aucun respect pour nous ses supporters. »

Espérons que cet excès de confiance n’était que passager et que cette claque lui serve de leçon pour les prochaines compétitions.

Jimmy prend la dernière place qualificative pour les barrages. Avec des heures d’entrainements cette semaine,  « l’imposture » se qualifie.

Fandzy termine juste derrière Guillaume et confirme qu’il est un bon 4ème mondial. Quant  à Gui il ne semble pas en folie aujourd’hui, il joue juste et obtient le fameux  billet qualificatif pour les demi-finales.

 

1)      GUILLAUME 13 points

2)      FANDZY  12 points

3)      JIMMY    6 points

4)       MATS     4 points

 

BARRAGE

Rachid avait quitté la compétition il y a quelques temps et avait laissé un Fandzy avec un niveau de jeu très moyen.  Mais à la grande surprise de notre Marocain, Fandzy n’est plus le même.

Un match allé ultra dominé, un match retour bien négocié et voilà que Rachid se fait expédier à grande vitesse dans sa consolante. Fandzy  roule des mécaniques, il est dans le dernier carré sans forcer son talent.

RACHID-FANDZY  1-3, 2-2

 

Le second barrage est géré par Mika, jamais Jimmy n’a semblé en mesure de prendre l’avantage.

Il y a eu très peu d’occasions  dans cette double confrontation remportée  logiquement par l’Italien.

MIKA-JIMMY 1-0, 1-0

DEMI-FINALES

 

Olivier reçoit Fandzy, et se fut rapidement une  affaire classée.

3-0 dès le match allé, un match à sens unique, sans suspense.

Fandzy constate trop tard les dégâts. Il est vrai qu’après avoir affronté Rachid, la différence de niveau de jeu était trop dure à maitriser, pour que La flèche montante Polonaise  puisse s’en sortir. Olivier allait tout simplement trop vite.

OLIVIER-FANDZY 3-0, 1-1

 

Dans l’autre match Mika le coach de Gui  n’a pas fait de cadeau à son élève.

Malgré une bonne résistance,  Guillaume perd de nouveau contre son maitre.

Ce soir Gui a été bon, certes il avait les milliardaires Anglais mais sa prestation était digne.

Auteur encore d’une petite crise à la fin du match heureusement qu’il avait prit ses médicaments avant le début de soirée.

GUILLAUME-MIKA 1-1, 0-1

 

Attention, sans faire de bruit Mikael est désormais en finale, comment va-t-il aborder cette rencontre au sommet contre sa bête noire : Olivier. D’autant plus que ce dernier l’a encore battu la semaine  passée en coupe du monde.

 

FINALE

Nous assistons à une belle finale stratégique, Mika se crée la première occasion et se heurte à un super NUER.

Olivier va reprendre les choses en main et domine le jeu dans la possession de balle, Mika reste serein en défense et ne concède pas d’occasions.

La seconde période est un brun plus intense, Olivier va obliger à 2 reprises  GIGI BOUFFON à être décisif.

78ème minute, une bonne ouverture Munichoise dans les pieds de GOMES à la lutte avec CHIELINI.…………….l’attaquant  du Bayern prend le dessus sur le défenseur  central Italien, BOUFFON cette fois ne peu que toucher le ballon qui termine sa course dans les filets, 1-0

Mika tente de revenir au score, ultime occasion pour la Juve,  QUILARELLA à la pointe de l’attaque de la veille dame tente un dernier crochet dans la surface Allemande…..il s’écroule semble-t-il touché irrégulièrement  par VAN BUYTEN……pas de pénalty, l’arbitre clos les hostilités.

Nous allons assister à  une  scène coutumière :

Olivier soulevant la coupe admiré de tous et Mikael en train de pleurer toutes les larmes de son corps  en criant bien évidement au scandale.

Olivier inflige une nouvelle  leçon de football aux participants notamment  à  Mika qui n’arrive plus à le battre depuis un bon moment.

MIKAEL-OLIVIER  0-1

 

En fin de carrière pour certains, en perdition pour d’autres, voici les gros titres des journaux que l’on pouvait lire au moi de décembre.

Systématiquement en danger en fin d’année dernière, un poil inquiété  le moi dernier, aujourd’hui  la domination mondiale d’Olivier est incontestée.

Mats qui était destiné à lui succéder  a vécu la plus grande désillusion  de sa carrière au cours de ces derniers mois.

Alex qui aurait pu s’assoir sur la place du « number one » s’est vu trop beau trop vite et boum c’est manqué.

Mika qui pour sa première  réelle saison était à un match du grâle avant  de se « vautrer » comme Laure Manodou.

Hier encore « el maestro »n’a pas fait de détails, 2 buts  encaissés  dans le tournoi, des matchs de poules négociés  à la perfection, une demi-finale archi dominée  contre Fandzy et une finale maitrisée  contre Mika. Le voila encore champion ce soir.

Il remporte son 3ème succès d’affilé mais surtout gagne le 50ème tournoi de sa carrière. Tout simplement époustouflant.

 

 

CLASSEMENT FINAL

 

1 OLIVIER 2 MIKAEL 3 GUILLAUME 4 FANDZY 5 RACHID 6 MATS 7 KEVIN 8 JIMMY

Notons que Jimmy termine dernier du tournoi. Littéralement  humilié par Kevin dans le match de la dernière  place, le congolais à vraiment des mains qui ne sont pas faites pour jouer à la Playstation.

 

 

 

 

Commenter

comment-avatar

*