COUPE DU MONDE DU 4 FÉVRIER 2017

 

coupe-du-monde-de-la-fifa-bresil-2014-playstation-3-ps3-1391695208-005

LE TITRE SUPREME

RACHID ARGENTINE

OLIVIER BRÉSIL

TITI PORTUGAL

NOLAN ANGLETERRE

MIKA ITALIE

FANDZY ESPAGNE

GUI URUGUAY

MATS BELGIQUE

KEVIN PAYS BAS

1er tour:

La 24éme édition de la coupe du monde débute. 9 participants s’affrontent et vont se disputer le titre suprême.

Le premier tour sera une formalité pour tous.

Aucun éliminé, les équipes contrôlées par l’I.A ne voient pas le jour.

 

8éme de final l’hécatombe :

Mathieu (la désillusions) qui rêve d’un 3éme titre mondial se fera sortir par une équipe Colombienne largement à sa portée. 1-0

Il dansait, il chantait, il y croyait, retour à la maison plus tôt que prévu.

Titi ( la logique) impeccable en match de poule se fait surprendre par une équipe Galloise de haut niveau. 3-1

Fandzy (comme dab), de retour après plusieurs mois d’absences se fait éliminer aux penaltys par des Américains prenables.

Olivier ( choquant) champion du monde en titre qui restait sur 4 finales consécutives est tristement éliminé par une surprenante équipe Polonaise, les penaltys auront aussi raison des géants du brésil.

Le premier derby entre être humains sera remporté par Gui contre Kevin. L’Uruguay s’impose 2-0 contre les Pays Bas.

L’autre duel entre humains oppose les deux favoris de la compétition, les deux hommes aux mille heures de jeu se rencontrent.

Mika au commande de son Italie natale va gérer ce match d’une main de maîtres.

Un succès 3-2 qui prive Nolan et son équipe Anglaise d’un quart de finale.

Rachid quant à lui s’imposera contre la France au tir au but et créer le première exploit de ce soir.

 

Quart de finale

L’I.A à visiblement augmenter de niveau, avec 6 joueurs éliminé des les 8éme de finale on ne donne pas cher de la peau des 3 derniers participants.

C’est logiquement que Rachid et Guillaume se font sortir respectivement par le Pays de Galles et l’Allemagne sur le même score de 1-0.

Mika lui ne tremble pas, il écrase la Pologne et devient le seul représentant humains dans le dernier carré.

 

Demi-finale

Mika à désormais la pression, lui qui rêve d’aller chercher son premier sacre mondial joue contre le Pays de Galles dans une ambiance électrique.

Le public Gallois se fait entendre, mais Mika ne craque pas, aucune des 2 équipes ne parvient à faire la différence, il n’y a pas d’autre solution que les penaltys pour déterminer un vainqueur.

Au terme d’une séance avec un suspense « hitchcockien » Mika reste de marbre malgré la pression et réalisera des penaltys d’une précision chirurgicale. 8/7 pour la squadra azura.

il

Finale

ITALIE-ALLEMAGNE

Une affiche prestigieuse est au rendez vous. Mika est à 90 minutes d’un exploit considérable avec une équipe Italienne loin d’être considérée comme favorite.

Le match débute et l’ambiance est toujours explosive, les hooligans Allemand font du bruit comme jamais.

Mika métamorphosé, concentré à 101% fait abstraction aux crient Allemand incessant et reste dans sa bulle.

En fin de 1ere mi-temps monsieur Marco Verrati enverra une frappe imparable, le grand  gardien allemand, Neuer, ne peut que constater les dégâts. 1-0.

Mais la « mannschaft » va pousser, emmener par un public des grands soirs ils égaliseront avant le fin du match, tout est à refaire pour l’Italien.

La prolongation est presque à sens unique. C’est à se moment que va commencer le show BOUFFON…..

1 et 2 puis 3 arrêts d’exceptions vont faire de lui un héros, dans se moment de souffrance, Mika juste avant la fin des 120 minutes place à contre meurtrier et inscrit le but de la victoire. 2-1 c’est fini……

téléchargement (1)téléchargement

Mika le génie ITALIEN reporte la 24éme édition de la coupe du monde avec le pays de son cœur.

Un exploit incroyable, un parcours de champion où il a su monter en puissance match après match.

La fête dans toute l’Italie à durée jusqu’à l’aube.

Il rentre dans le cercle très fermé des humains ayant remporté un titre mondial. Quelle victoire !

C’est avec fierté qu’il repart du stade, trophée à la main. Chapeau l’artiste.

 

Commenter

comment-avatar

*