L’interview de Stéphanie Hattenberger, directrice marketing Konami Europe du Sud !

L’interview de Stéphanie Hattenberger, directrice marketing Konami Europe du Sud !

Lors de la grande finale de la PES LEAGUE France qui s’est déroulée le weekend dernier, nous en avons profité pour nous entretenir avec Stéphanie Hattenberger, directrice marketing Konami Europe du Sud.
Présente pour observer cette grande finale, à l’affût avec son smartphone pour dénicher les meilleurs moments et surtout très accessible pour tous, nous avons souhaité parler de son parcours, du bilan de PES 2015 et de l’arrivée de la franchise sur les consoles actuelles, l’enjeu mobile, la PES League, PES 2016 bien évidemment… Entretien.

 

BP : Bonjour Stéphanie, merci de nous accorder un petit peu de ton temps entre quelques matchs…. En quelques mots pourrais-tu te présenter et expliquer ton rôle au sein de KONAMI.

Stéphanie : Bonjour, avec plaisir ! Cela fait bientôt 18 ans que je suis chez KONAMI, d’ailleurs je suis la plus ancienne dans la société ! J’occupe donc le poste de Directrice Marketing chez KONAMI Digital Entertainment  Europe du Sud. Très concrètement, mon périmètre est large : marketing, communication, les partenariats,  le sponsoring …

Enfin, pour la petite anecdote (peu de personnes le savent), j’ai été à l’origine de la création de la PES League qui était au départ une compétition uniquement pour la France. Aujourd’hui, cette compétition s’est exportée dans plusieurs pays pour en arriver à une finale mondiale, qui se déroulera la semaine prochaine, à Berlin 😉

L’arrivée sur les nouvelles consoles a permis de redistribuer les cartes

BP : PES 2015 est sorti il y a 8 mois, quel bilan en faites-vous ? Sans dévoiler les chiffres, quelle est la tendance versus PES 2014 ?

Stéphanie : Les multiples récompenses reçues par le jeu lors de l’E3, de la Gamescom ou encore le PGW ont aidé les ventes du jeu depuis sa sortie le 13 Novembre ! Pour faire un rapide récapitulatif, sur PS2, il était incontestable que PES était de loin le jeu vidéo le plus vendu pour même devenir le bien culturel le plus vendu. Je reconnais que le passage à la PS3 n’a pas été bien négocié et les chiffres de ventes s’en sont fait ressentir. FIFA a fait du PES, et PES a fait du FIFA si je puis dire.

L’arrivée sur consoles new / current-gen a permis de redistribuer les cartes tant au niveau de la communauté de joueurs mais aussi auprès des médias. Et c’est pourquoi, après des années où les ventes suivaient une tendance négative, cette année, la tendance s’est clairement inversée avec une croissance à 2 chiffres de 12% en volume. Ce n’est que le début et on le sait. Pour revenir sur le devant de la scène, il faut 2 à 3 ans. Nous devons confirmer les bonnes performances observées avec ce PES 2015 !

La France, un excellent indicateur

BP : Comment se répartissent les ventes en fonction des pays ? Où se situe la France vs ses voisins anglais, espagnols, allemands, italiens ou encore plus éloignés ?

Stéphanie : La France a été et est toujours le pays « très bon élève » pour les tendances de ventes de Pro Evolution Soccer. Et cela s’est vérifié aussi dans le cas inverse. Je m’explique. Aujourd’hui, les chiffres de ventes mais aussi les retombées médiatiques (notes de la presse, avis des joueurs) en France sont scrutées avec attention. Lors du passage de la PS2 à la PS3, la France a été le pays où les ventes ont été les premières à baisser et cela a été un bon indicateur pour les autres pays qui ont suivi petit à petit cette tendance les années d’après.

Bref, la France représente un excellent indicateur pour la tendance & succès global de la franchise PES.

BP : Avec un PES 2015 très apprécié, première version adaptée sur consoles next/current-gen, avez-vous constaté un engouement plus fort autour de la PES League ?

Stéphanie : Sans hésitation, un grand oui ! C’est un cercle vertueux. Des excellentes notes couplées à de très nombreuses récompenses ont eu un impact plus que positif auprès de la communauté. Cela vaut aussi dans le cas contraire…

BP : Début Mai, plusieurs articles de certains médias faisaient part d’un probable abandon de KONAMI de la franchise PES. La réponse d’Adam Bhatti ne s’est pas faite attendre en infirmant toutes ces informations et a bien confirmé la présence de PES 2016 cette année. Cela nous amène à une question simple : avez-vous une date de sortie à nous communiquer ? En effet, l’année dernière, le jeu était sorti relativement tard. Qu’en sera-t-il cette année ?

Stéphanie : Je connais la date de sortie du jeu mais je ne peux vous la communiquer dès aujourd’hui. La seule chose que je peux dire, c’est que le jeu sortira plus tôt que PES 2015 !

PES 2016 sortira sur consoles old-gen ! Et une version mobile est aussi prévue !

BP : Les consoles « old-gen » (PS3 & Xbox 360) seront-elles aussi concernées ou PES 2016 ne sortira que sur PS4/Xbox One & PC ?

Stéphanie : Je confirme que PES 2016 sortira sur PS3, Xbox 360, Xbox One, PS4, PC… Soyez rassuré ! Nous confirmons aussi que le jeu sortira sur les box internet (Orange, Bouygues….)

BP : Que pouvons-nous espérer  pour les terminaux mobiles, smartphones & tablettes ? Pouvons-nous espérer une version de PES 2016 sur mobile ?

Stéphanie : Oui, une version sur mobile est prévue. Je ne peux révéler le contenu sur ce support mais oui, il y aura bien une version prévue sur les terminaux mobiles 🙂

BP : Parlons jaquette & ambassadeur… Mario Gotze est l’ambassadeur de PES 2015. Qu’en sera-t-il pour le 2016 ? Des infos à dévoiler à ce sujet ? Pouvons-nous espérer un joueur français sur la jaquette FR ?

Stéphanie : Aujourd’hui, il m’est impossible de révéler une information à ce sujet. Mais, croyez-nous, des surprises vous attendent courant mois de Juin…

BP : Il semblerait que KONAMI ait beaucoup bossé autour des licences. D’ailleurs selon une récente communication d’un proche de PES, des licences jamais vues dans l’histoire de PES seront inclues dans PES 2016 ? Nous en profitons pour vous demander la présence de l’UEFA Champions League & l’Europa League sur PES 2016 ?

Stéphanie : Au niveau des licences de clubs, je ne peux rien dévoiler mais oui de belles surprises vous attendent. Faites nous confiance. De plus, je confirme la présence exclusive à PES 2016 des deux licences des 2 coupes européennes que vous avez cité !

Au sujet du Fox Engine : PES 2016 en bénéficiera pleinement !

BP : Enfin, niveau graphisme, nous confirmez-vous que PES 2016 exploitera le moteur graphique, Fox Engine, de Konami ?

Stéphanie : Oui, je le confirme ! Ne vous faites aucun souci sur l’exploitation de ce moteur ! PES 2016 en bénéficiera pleinement !

BP : Stéphanie, encore une petite question autour de PES 2016 : quel est le planning autour du jeu, notamment en terme d’annonces ?

Stéphanie : La finale de LDC est pour le coup d’envoi des annonces autour du jeu ! Notamment à partir du 9 juin ! Celles-ci seront très présentes dans le courant de ce mois . Nous serons aussi à l’E3 où KONAMI aura son stand avec, entre autres, PES 2016. Bref, un conseil restez connecté car des annonces il y en aura et de très belles !

Les équipes féminines, ce n’est pas prévu pour PES 2016

BP : Avant de conclure cette interview, une réaction quant à l’annonce de la présence des équipes nationales féminines chez votre principal concurrent, FIFA 16 ? Prévues pour PES 2016 ?

Stéphanie : C’est une bonne nouvelle, c’est bien. C’est une évolution mais pas une révolution. Et non, ce n’est pas prévu pour PES 2016.

BP : Une dernière question : un pronostic pour la finale de LDC

Stéphanie : (sourire) Que le meilleur gagne !

BP : Stéphanie, merci du temps que tu nous as accordé ! Nous attendons impatiemment le 6 Juin pour espérer que notre représentant français aille le plus loin possible pour la finale mondiale mais surtout pour les premières infos autour de PES 2016.

Commenter

comment-avatar

*