PES 2017 : alors plus ou moins recherché que PES 2016 ?

PES 2017 : alors plus ou moins recherché que PES 2016 ?

On parle beaucoup des chiffres de vente autour de FIFA 17 (qui explose tout) et ceux de PES 2017 pour lesquels nous n’avons vraiment que de peu de visibilité. Mais le match se joue aussi sur le web. Les questions que nous nous sommes posés sont simples : PES 2017 est-il davantage recherché que son prédécesseur, PES 2016 ? En France, Italie, Espagne, Allemagne, Angleterre ? En AmSud ? Et osons une comparaison avec FIFA 17, uniquement sur la France. Place aux résultats.

Une tendance à la baisse en Europe

Pour cette étude, nous avons sélectionné les principaux marchés de PES à savoir :

  • la France
  • le R.Uni
  • l’Italie
  • l’Espagne
  • l’Allemagne

Débutons par la France. On le sait, PES a perdu de sa superbe sur notre territoire avec une domination hallucinante de son concurrent FIFA. Alors quelle évolution au niveau des recherches sur une même période (Avril – Septembre) entre PES 2016 et PES 2017. Le dernier opus, +ou – recherché ?

PES 2017 moins recherché sur le marché français que son prédécesseur

PES 2017 moins recherché sur le marché français que son prédécesseur

PES 2017 vs PES 2016 sur google.fr ça donne une évolution de -18%.


Et c’est pas mieux pour les autres marchés, c’est le moins que l’on puisse dire. Les chiffres en image :

  • en Italie
-30% de recherches en Italie !

-30% de recherches en Italie !

  • en Espagne
es-tdr-pes2017

-6% pour l’Espagne

  • en Allemagne
all-tdr-pes2017

-21% pour l’Allemagne

  • en Angleterre
uk-tdr-pes2017

-16% pour l’Angleterre !

Les temps sont durs pour PES, en Europe. Mais cette tendance s’observe-t-elle pour les pays d’Amérique du Sud, principalement le Brésil, Chili et Argentine ? On le sait, KONAMI a fait de ses marchés un des ses principaux objectifs pour développer ses ventes !

Un marché AmSud avec plus d’attrait

Commençons par le marché fort pour KONAMI à savoir le Brésil. Les volumes sont clairement sur une autre planète si nous les comparons aux différents marchés européens. Alors plus ou moins que PES 2016, sur le web ?

br-tdr-pes2017

1% de croissance vs PES 2016

La recherche autour de PES 2017, sur le marché brésilien n’a pas battu les records vs PES 2016. La croissance est toujours là (+1%). L’attrait pour le jeu ne faiblit et devrait conforter KONAMI sur ces choix stratégiques… quoique.. Attardons nous maintenant sur les performances de recherche en Argentine et Chili. Croissance ou pas ?

  • en Argentine
ar-tdr-pes2017

+13% de recherche en Argentine

  • au Chili
chili-tdr-pes2017

-1% pour le marché chilien

Et tout pays confondu, ça donne quoi ?

Nous n’avons pas pu étudier l’ensemble des pays, mais voici la tendance globale des recherches tout pays confondu, entre PES 2016 et PES 2017.

ww-tdr-pes2017

+8% tout pays confondu !

Oui, vous ne rêvez pas, les recherches autour de PES 2017 vs 2016 sont en augmentation de 8%. C’est pas ouf. Pourquoi cette hausse ?

  • un marché SudAm qui tient la route
  • l’indonésie en croissance de 73%

Osons le comparatif entre PES 2017 et FIFA 17…uniquement en France

D’avance on le sait que la différence est importante. Notre objectif n’est pas de ridiculiser PES, loin de là… mais de vous montrer des données que peu de sites sorte notamment sur les recherches web. En France, à quelle distance se situe un PES 2017 vs un FIFA 17 ? Réponse !

En septembre un rapport de 1 à 9 entre un PES 2017 et FIFA 17 !

En septembre un rapport de 1 à 9 entre un PES 2017 et FIFA 17 !

Le graphe ci-dessus parle de lui même. FIFA est loin, très loin, très très loin. Il n’y a qu’à voir le mois de Septembre, mois de sortie des 2 jeux.

En conclusion, PES 2017 semble progressé dans les recherches sur Google au niveau mondial mais l’Europe tend à être le talon d’achille de la franchise nippone. Et dire qu’à l’époque PS2, ce même marché n’en voulait que pour les yeux de PES. Les temps changent. Et il serait temps que KONAMI revienne vraiment à la charge sur le marché EU.

Source : Google

Commenter

comment-avatar

*