tournoi du 6 avril 2018

SANS EGAL

Ce soir la communauté PES s’est retrouvée une nouvelle fois pour un tournoi en formule match aller-retour avec 5 participants prêt à tout faire pour barrer la route au numéro 1 mondial, Olivier. Résultat des courses : A partir de ce soir, le dictionnaire LAROUSSE est obligé de remplacer le mot « Raz de marée » par le mot « Olivier ». Alors qu’aucun participant n’a réussit plus de 3 victoires d ‘affilées (brahim 2012) Olivier remporte son 5 éme tournoi consécutif.  Revenons en détail sur les prestations des différents protagonistes :
1er Olivier : Tel un tsunami, il balaye tous sur son passage avec le PSG. Encore une fois,  El Maestro a dominé ses adversaires d’une main de maître. Un récital de la première à la dernière journée, détendu à l’aise, sans pression il joue sûrement à prêt de 40 ans son meilleur football. Chapeau l’artiste !!!!
2ème Mathieu : Absent du tournoi la semaine dernière, Mats montre qu’il est le dauphin d’Olivier à travers ses dernières prestations. A la tête de Manchester United il montre un beau football et hormis Olivier qui lui pose des problèmes et un 1er match loupé contre Guillaume, Mathieu effectue un solide retour et peux prétendre à beaucoup mieux avec quelques entraînements supplémentaires. A noter également que celui qui proposait un football attaque total, prend de moins en moins de but, et défend de mieux en mieux. Notre coup de cœur.
3ème Alexandre : En régression par rapport à son dernier tournoi, Alex avec à sa tête le Bayern de Munich effectue une prestation ridicule, pitoyable. Surexcité, sautant partout, défiant chacun de ses adversaires, il ferait mieux de se concentrer sur son jeu plutôt que de faire le clown. Il limite la casse en étant sur le podium mais est très loin derrière l’élite mondiale à savoir Olivier et Mats.
4ème Guillaume : Encore une fois Guillaume termine dans les bas fond du classement avec Lyon. La presse internationale s’interroge sur la santé mentale de ce joueur qui est capable de prendre une grosse équipe ( MU la semaine dernière)comme une équipe très moyenne. Prend t-il vraiment plaisir à jouer avec une équipe plus faible ? Nous ne pouvons pas parler de pression car au vu de ses tournois il ne joue jamais la gagne. Aucune ambition, aucun challenge, bref un joueur qui régresse au fur et à mesure que les années passent.
5ème Madzo : La Gazzetta dello Sporte tiens à présenter ses excuses quand à la parution par erreur la semaine dernière de son article je cite :  » Madzo n’est plus un souillon info du 1 er trimestre 2018″. Ce soir à la tête du Réal Madrid il termine bon dernier avec un goal-average qui représente la température de nos congélateurs !!!! -13. Ce soir Madzo était tout simplement inexistant, ce qui faisait sa force ces dernières semaines c’est à dire La défense a été oubliée en l’espace de quelques heures. Il rabâche sans cesse : « J’aurais du prendre la Juventus  » et patati et patata. Monsieur, un bon joueur doit quand il est dans un mauvais soir savoir limiter la casse et s’adapter à n’importe qu’elle équipe ! S’il vous plaît reprenez vous au prochain tournoi ! Hervé Vignolle journaliste indépendant

1 olivier P.S.G

2 Mats Manchester.u

3 Alex Bayern Munich

4 Gui Lyon

5 Madzo Réal Madrid

Classement

POSITION JOUEURS DERNIERS TOURNOIS POINTS
-1 olivier 1-1-1-1-1-4- 10
-2 Brahim 4-4-2-1-5-2 18
-3 Mats 2-3-3-6-3-4 21
-4 Alex 3-2-5-2-7-6 25
-5 Gui 4-5-2-3-8-3-  25
-6 Mika 6-4-3-3-7-3 26
-7 Madzo 5-3-5-6-5-5- 29

Commenter

comment-avatar

*